L’expatriation aux Etats-Unis : conseils pour bien se lancer et obtenir son visa

Qui n’a jamais rêvé de s’installer aux Etats-Unis et de vivre son rêve américain ? Si l’idée est tentante, le pays de l’Oncle Sam a une politique d’immigration stricte. Des formalités administratives et des conditions sont à remplir avant de se lancer dans cette grande aventure. Découvrez quelques conseils et informations pour bien s’y préparer.
 

Quelles solutions pour s’expatrier ?

Il existe plusieurs solutions pour s’expatrier et travailler aux U.S.A en toute légalité, selon votre situation et votre âge.
Il est indispensable d’être en possession d’un visa pour vivre sur le sol américain, le formulaire Esta ne suffit pas pour travailler. Si vous ne disposez pas du permis nécessaire les agents des douanes vous refuseront l’entrée sur le territoire. Vous serez renvoyé en France et vous risquez l’interdiction définitive de séjour.
Plusieurs solutions sont possibles selon l’âge et la durée de son expatriation, que celle-ci soit temporaire ou définitive.
Des solutions temporaires permettent de s’expatrier pour une courte période allant de quelques mois à 1 ou 2 ans et s’adressent plutôt aux jeunes : prendre des cours d’anglais dans une école de langue, partir comme jeune au pair ou encore comme assistant de français sont quelques possibilités.
Pour les actifs, d’autres options sur le long terme sont envisageables et préalables à une installation permanente : elles concernent les personnes qui font des études universitaires, les salariés en mutation professionnelle ou en contrat de travail avec une entreprise américaine ou les entrepreneurs en création d’entreprise.
Enfin, pour résider de façon permanente sur le territoire américain, il faut être en possession de la green card qui peut vous être attribuée suite à un contrat de travail ou une création d’entreprise. Il est également possible de l’obtenir suite à une union.
 

visa pour les USA

Les différents types de visas selon sa situation

Si vous souhaitez vous expatrier, il est important de savoir que les Etats-Unis demandent des garanties, que cela soit des diplômes, un contrat de travail local, ou des fonds suffisants et un projet cohérent en cas de création d’entreprise. Des autorisations spécifiques sont nécessaires pour chaque situation.
Pour les salariés en France, si votre entreprise a des filiales aux Etats-Unis et que vous avez une ancienneté d’au minimum un an, vous pouvez demander une mutation sur le sol américain. Dans ce cas, il vous faut posséder le visa L1, et votre conjoint marié bénéficie du L2 qui l’autorise à vous accompagner et travailler sur place.
Si vous êtes salarié et vous souhaitez travailler sur le territoire américain, vous pouvez décrocher un contrat de travail avec une entreprise locale qui sponsorisera votre permis de travail, mais cela est réservé aux cadres ou aux jeunes diplômés de l’enseignement supérieur avec des diplômes spécifiques requis. Certaines professions sont privilégiées comme les ingénieurs, les enseignants, les médecins, les chercheurs. Dans ce cas, les visas correspondants sont : H1B, E1/E2 et 01 en fonction de votre situation et de votre métier.
Il est également possible de créer son entreprise sur le sol américain. Pour cela, le permis E2 est nécessaire ainsi qu’un capital de départ variable selon le secteur d’activité. Il peut être utile de consulter un expert pour mettre toutes les chances de son côté.

S’expatrier aux Etats-Unis est sans aucun doute un véritable défi et une opportunité de vie incroyable, à condition d’être bien préparé en amont.